Accélération de chute
Ajustage de la portée d’une balance
Ajustage pour un appareil de mesure
ATEX
Attraction terrestre
Balance à plage double
Balance demi-micro
Balances homologuées/non admises à l’homologation
CAL
Certificat d’étalonnage DAkkS/DKD
Chambre de protection
Charge minimale [min]
Classes d’exactitude pour les poids de contrôle
Classes d’homologation de balances
Classes de limites d’erreur pour les poids de contrôle selon la directive UE OIML R111
DAkkS = Deutsche Akkreditierungsstelle
Déclaration de conformité du fabricant
Détermination de la densité
Détermination de pourcentage
DMS = Jauge de contrainte
Durée de validité de l’homologation de balances
Échelon d’homologation en métrologie légale [e]
Étalonnage d’un appareil de mesure
Étalonnage ISO/Certificat ISO= certificat d’étalonnage usine
Étalonnage ou homologation
Évaluation de la conformité
FACTORY
FORCE = compensation de force électromagnétique
GLP = BPL bonnes pratiques de laboratoire
HACCP
Homologation
Homologation de la balance avec ajustage automatique ou dispositif d’ajustage CAL INT
Homologation de la balance avec programme d’ajustage CAL EXT
Homologation de type pour balances
Incertitude de mesure d’une balance
Interface de données
ISO 9000 ff. / DIN EN ISO 9000ff
Junction Box
Lecture [d]
Linéarité/Précision
Mémoire alibi
Newton
Optimisation de référence lors
du comptage

Ordonnance préemballage (FPVO)
Organisme nommé
Pesée minimale
PLU (Price Look Up)
Plus petit poids à la pièce
pour le comptage

Poids de contrôle externe
(autrefois poids de calibrage)

Poids de contrôle interne
Poids de référence (comptage de pièces)
Portée [Max]
PRE-TARE
Précision à l’utilisation
Preuve de compatibilité
Protocole selon BLP/ISO
Réétalonnage
Reproductibilité (= écart type)
Résolution d’une balance
Résolution de comptage
Retour aux normes nationales
SC-TECH = Single-Cell-Technologie
Surveillance des instruments de contrôle dans le système QM en liaison avec les normes de qualité
T-FORK = Principe du diapason
Tarage automatique
Tarage soustractif
Température ambiante tolérée
Tolérance en service
Totalisation
Tolérance d’homologation
Valeur de pesée conventionnelle pour des poids

 

Toutes nos balances
 

Accélération de chute

▸ Attraction terrestre

 

Ajustage de la portée d’une balance

Soit avec les poids de contrôle externes par leprogramme d’ajustage (CAL), soit par l’ajusta- ge automatique interne. Important s’il y a des variations de température, des changements de conditions d’environnement, de lieu, etc. Un contrôle quotidien est recommandé.

 

Ajustage pour un appareil de mesure

Réglage exact d’une grandeur de mesure au moyen d’une intervention professionnelle dans le système de mesure.

 

ATEX

Acronyme de « ATmosphères EXplosibles ». Désigne la directive de l’UE qui régit la nature et l’utilisation des équipements dans les environnements industriels dangereux, en atmosphères présentant un danger d’ex­ plosion, p. ex. du fait de l’utilisation de substances inflammables présentes en grandes concentrations sous forme de gaz, de brouillard, de vapeurs ou de poussières. Cf. normes 2014/34/CE et 1999/92/CE.

 

Attraction terrestre

Exerce une très haute influence sur l’exac­ titude d’une balance électronique. Sa force dépendant du lieu d’utilisation, chaque balan­ ce doit être ajustée en fonction du lieu.
▸ Ajustage de la portée d’une balance

 

Toutes nos balances

 

Balance à plage double

Lorsque la charge augmente, la balance commute automatiquement dans la plage supérieure, aussi bien en ce qui concerne la plage de pesée [Max] que la lecture [d].

 

Balance demi-micro

Balance d’analyse d’une lecture [d] = 0,01 mg.

 

Balances homologuées/non admises à l’homologation

Les caractéristiques métrologiques sont sensiblement les mêmes. Les balances homologuées doivent comporter quelques détails définis légalement tels que des logiciels protégés, inscriptions complémentaires.

 

CAL

Par la touche CAL sur le display ou bien l’écran tactile dans l’appareil d’analyse ou le point de menu CAL on déclenche l’ajustage de la balance avec un poids de côntrol externe, cela garantit toujours la précision supérieure de la balance.

 

Certificat d’étalonnage DAkkS/DKD

Chaque balance ne fournit des résultats corrects que si elle est vérifiée, c'est à dire calibrée régulièrement et ajustée correctement en cas de besoin. Ce n'est que par le calibrage documenté que la balance devient un moyen de contrôle et de mesure fiable. Les certificats de calibrage DAkkS établis sont une preuve pour la traçabilité de techniques de mesure pour les normes internationales, aussi bien pour les normes nationales et internationales, comme exigées par la famille de normes DIN EN ISO 9000 et DIN EN ISO/IEC 17025. Du côté de la norme, aucun intervalle de recalibrage n'est défini. KERN vous recommande de faire recalibrer votre balance en cas d'utilisation intensive quotidienne) tous les 6 mois, en cas d'utilisation normale (env. hebdomadaire) tous les 12 mois.

Télécharger la brochure Kern

 

Toutes nos balances

 

Chambre de protection

Nécessaire sur les balances à ▸ lecture [d] ≤ 1 mg, en protection contre les courants d’air.

 

Charge minimale [min]

Limite inférieure de la portée admissible à l’homologation. Visible sur la plaquette d’homologation. La fonction de la balance est aussi donnée en dessous de la charge minimale.

 

Classes d’exactitude pour les poids de contrôle

E, F, M ▸ Classes de limites d’erreur

 

Classes d’homologation de balances

Classe I balances d’analyses (de précision), Classe II balances de précision, Classe III balances d’industrielles(balances commerciales)

 

Classes de limites d’erreur pour les poids de contrôle selon la directive UE OIML R111

Pour plus de détails, voir le chapitre 17 « Poids de contrôle »

 

Toutes nos balances

 

DAkkS = Deutsche Akkreditierungsstelle

▸ Certificat d’étalonnage DAkkS/DKD Voir groupe de produits 18 « Services d’étalonnage ».

 

Déclaration de conformité du fabricant

Le fabricant déclare que les directives UE applicables au produit sont satisfaites. Dans le cas des balances électroniques, toujours en relation avec le sigle CE.

 

Détermination de la densité

L’un des principaux domaines d’application des balances de laboratoire est la déter­ mination de la densité, autrement dit du poids spécifique de liquides et de solides. Il convient d’utiliser pour cette tâche des balances de précision d’une grande exacti­ tude ainsi qu’un jeu de détermination de la densité. Il est particulièrement pratique de pouvoir mesurer et afficher la densité directement sur la balance. La détermination de la densité de liquides et de solides par pesée selon le principe d’Archimède (force de poussée verticale) s’est avérée parti­ culièrement précise.
a) Détermination de la densité des liquides : par une mesure de la poussée verticale avec le corps en verre avec volume connu plongeant.
b) Détermination de la densité des matières solides : La densité est le rapport poids
[g] : volume [cm3]. Le poids se détermine par une pesée de l’échantillon dans l’air. On détermine le volume à partir de la poussée d’Archimède A = perte de poids en [g], exercée sur un échantillon plongé dans l’eau. La densité D [g/cm3] de ce liquide doit être connue. Le volume [cm3]est donné par A : D.

Applications :
a) Contrôle de marchandises préemballées, lorsque la marchandise est vendue par volume [cm3] Ce volume est calculé à partir de poids [g] : densité [g/cm3].
b) Analyses de matériaux
c) Densité de matériaux poreux

 

Détermination de pourcentage

Exemple : Poids de référence d’un échantillon avant le séchage 50 g = affichage 100 %. Après le séchage 40 g = affichage 80 % absolue (masse de séchage)ou 20 % relative (humidité).

 

DMS = Jauge de contrainte

Résistance électrique, en forme de bande, qui est collée sur un corps de déformation élastique en aluminium. La détermination de la valeur de mesure s’effectue à travers la modification de la résistance de la DMS qui s’est déformée mécaniquement.

 

Toutes nos balances

 

Durée de validité de l’homologation de balances

En général 2 ans pour toutes les catégories d’homologation, dans le cas des balances de contrôle en général 1 an. Après écoulement de cette période de temps, la balance doit être à nouveau homologuée en métrologie légale.

 

Échelon d’homologation en métrologie légale [e]

Base pour la tolérance d’homologation en métrologie légale, dépend de la balance, généralement entre 1 [d] et 10 [d] ▸ Lecture

 

Étalonnage d’un appareil de mesure

Constater la précision d’un mesuronde sans une intervention dans le système de mesure. Exemple : examiner une balance en y déposant un ▸ poids de contrôle. Le terme « étalonnage » a été anciennement utilisé pour ▸ ajustage.

 

Étalonnage ISO/Certificat ISO= certificat d’étalonnage usine

Contrôle de l’exactitude des appareils de mesure selon un procédé reconnu mais non accrédité.

 

Étalonnage ou homologation

On peut étalonner en DAkkS toutes les balances en bon état de fonctionnement. L’étalonnage DAkkS (DKD) est une prestation privée surveillée par l’Etat visant à répondre aux hautes exigences en matière de qualité selon ISO 9000ff, p. ex. dans le domaine de la production ou de la recherche. L’homologation (analyse de la conformité)concerne uniquement les balances avec approbation de type avec la marquage métro­ logique M ▸ Homologation.

 

Toutes nos balances

 

Évaluation de la conformité

Procédé pour confirmer les propriétés garan­ ties selon les réglementations reconnues. Sur les balances, cela concerne l’homologation.

 

FACTORY

Les options caractérisées ainsi ne peuvent être exécutées que dans l’usine KERN.

 

FORCE = compensation de force électromagnétique

A l’aide d’une bobine dans un aimant permanent, une contre­force est générée, elle correspond à la charge du poids à mesurer sur le plateau de la balance. Cette contre­force permet de maintenir l’équilibre. La détermination de la valeur de mesure s’effectue à travers la modification du courant de la bobine.

 

GLP = BPL bonnes pratiques de laboratoire

Génération de protocole ISO/GLP

 

HACCP

= Hazard Analysis and Critical ControlPoints (HACCP) Analyse des risques et points de contrôle critiques. Le HACCP est un système préventif qui doit garantir la sécurité des denrées alimentaires. La directive CE 852/2004 préconise l’application du concept HACCP dans toutes les entreprises chargées de la production, du traitement et de la distribution de denrées alimentaires.

 

Toutes nos balances

 

Homologation

Homologuer, selon le nouveau concept
« analyse de la conformité ». Seules les balances avec approbation de type peuvent être évaluées afin d’établir leur conformité. Ces balances portent une plaque signalétique avec la marquage métrologiqueM. L’homologation est exigée par l’état et sert à la protection du consommateur. D’après la directive UE 2014/31/CEE, les balances de laboratoire doivent être homologuées pour les utilisations suivantes :
a) La détermination de la masse pour les transactions commerciales.
b)  La détermination de la masse pour la fabrication de médicaments sur ordon­nance en pharmacie et détermination de masse lors des analyses effectuées dans les laboratoires médicaux et pharmaceutiques.
c)  À des fins légales ou administratives.
d) Pour le pesage de marchandises préemballées.
e) Dans la médecine.
KERN contrôle chaque balance qui reçoit ensuite la marque de conformité. La précision est ainsi confirmée dans le cadre des tolérances admissibles. Le champ d’application de l’homologation UE s’étend à tous les pays membres de l’UE(Union européenne).

 

Homologation de la balance avec ajustage automatique ou dispositif d’ajustage CAL INT

Il n’y a plus de limitations comme ci­-dessus concernant le lieu d’utilisation, car le dispositif automatique d’ajustage reste fonctionnel même après l’homologation, sans être scellé. Dans ce cas, l’homologation est indépendante du lieu d’utilisation.

 

Homologation de la balance avec programme d’ajustage CAL EXT

Après l’homologation, le programme d’ajustage est scellé par une plaquette officielle. L’homologation n’est valable que sur le lieu d’utilisation indiqué. ▸ Attraction terrestre
Pour ajuster correctement la balance sur le lieu d‘utilisation, nous avons donc besoin d‘informations sur le lieu d‘installation avec le code postal. L’homologation peut se faire en usine ou sur le lieu d’utilisation, ceci dépend du modèle.

 

Homologation de type pour balances

Opération de contrôle stricte déterminant si une balance répond aux exigences techniques de l’homologation. Une balance ne peut être homologuée qu’avec l’homologa­ tion de type d’un ▸ organisme nommé.

 

Incertitude de mesure d’une balance

Déterminée pour chaque balance d’après une opération de contrôle et consignée dans un ▸ certificat d’étalonnage. Elle dépend de différents facteurs internes et externes. L’in­ certitude de mesure s’accroît avec l’augmen­ tation des charges de la balance, voir groupe de produits 18 « Service d’étalonnage »

 

Toutes nos balances

 

Interface de données

Pour le raccordement de la balance à une imprimante, un ordinateur, un réseau ou une deuxième balance. Les interfaces disponibles sont mentionnées au niveau du modèle.
Les interfaces typiques sont p. ex. RS­232, RS­485, USB, Bluetooth, WIFI, Digital I/O, DUAL, LAN etc. Les paramètres des interfaces sont réglables via la balance.

 

ISO 9000 ff. / DIN EN ISO 9000ff

Système d’Assurance Qualité, sous la forme d’une norme DIN pour assurer la qualité dans une entreprise.

 

Junction Box

Pour le raccordement et égalisation simple de plusieurs capteurs.

 

Lecture [d]

La plus petite valeur de poids lisible sur un affichage numérique.

 

Linéarité/Précision

Divergence la plus élevée entre l’affichage d’une balance et la valeur du poids de contrôle concerné, mesurée plus et moins par rapport à l’ensemble de la portée.

 

Toutes nos balances

 

Mémoire alibi

Pour les pesées avec étalonnage qui doivent être analysées et traitées via un PC branché(par ex. impression d’un bon de livraison via un PC au lieu d’une imprimante directement branchée à la balance), les organismes d’ho­ mologation exigent un archivage électronique via une mémoire de données étalonnable et non­manipulable.
Les mémoires alibi de KERN répondent à cette exigence. Elles servent à l’archivage sans papier des résultats de pesée. KERN intègre la mémoire alibi dans la balance, directement entre la détermination de valeur de pesée et l’envoi au PC.
Toutes les données transmises au PC sont enregistrées avec date, heure et toutes les valeurs de pesée importantes durant au moins 3 mois. Ces ensembles de données enregistrés peuvent être affichés à tout moment sur la balance. Les données de la mémoire alibi peuvent être supprimées, mais pas modifiées.

 

Newton

Newton (N) est l’unité de mesure de la grandeur physique qu’est la force. Un Newton représente la force nécessaire pour accélé­ rer en une seconde un objet au repos d’une masse de 1 kg à la vitesse de 1 m/s.

 

Optimisation de référence lors
du comptage

Voir groupe de produits 10 « Balances de comptage/systemès de comptage »

 

Ordonnance préemballage (FPVO)

Assure le remplissage correct des préem­ ballages, par ex. dans le domaine alimentaire. Les tolérances de poids et volume autorisées sont régulées par la loi sur l’homologation.

 

Organisme nommé

Organismes neutres et indépendants, généra­ lement d’État, nommés formellement par l’UE. Ils interviennent dans le domaine de l’ho­ mologation pour les analyses de conformité(premier homologaton) et les essais de type dans le cadre des homologations de type.

 

Toutes nos balances

 

Pesée minimale

La pesée minimale est le plus petit poids qui peut être mesuré, selon la précision souhaitée.

 

PLU (Price Look Up)

Mémoire de données des chargeurs avec calculateurs de prix pour les prix de base des articles de vente.

 

Plus petit poids à la pièce
pour le comptage

Voir groupe de produits 08 « Balances de comptage/systemès de comptage/balances d’inventaire spéciales »

 

Poids de contrôle externe
(autrefois poids de calibrage)

Sert à l’ajustage ou au contrôle de la précision de la balance ▸ Ajustage de la portée. Le poids de contrôle externe peut être certifié DAkkS à tout moment et même ultérieurement, voir groupe de produits 18 « Service d’étalonnage DAkkS »

 

Poids de contrôle interne

Comme le poids de contrôle externe, mais intégré dans la balance et à moteur.

 

Toutes nos balances

 

Poids de référence (comptage de pièces)

Voir groupe de produits 10 « Balances de comptage/systemès de comptage »

 

Portée [Max]

Plage de travail de la balance. Le poids maximum pesable est celui indiqué comme limite de charge.

 

PRE-TARE

Saisie et mémorisation d’un poids de tare(p. ex. poids de récipient) en le pesant ou saisie par le clavier de la balance avant la pesée. Lorsque le récipient de tare est posé sur la balance, celle­ci affiche immédiatem­ ent 0. Permet de gagner du temps. Spéciale­ ment utile p. ex. lors du contrôle de niveau.

 

Précision à l’utilisation

Ajout à l’incertitude de mesure lors de l’utilisation pratique d’une balance. Est indiqué dans les documents joints avec le certificat d’étalonnage DAkkS.

 

Preuve de compatibilité

Permet de documenter la compatibilité technique des appareils en cas de combinai­ son de modules de pesage tels qu’afficheurs, capteurs et éléments de connexion.

 

Toutes nos balances

 

Protocole selon BLP/ISO

Dans un Système d’Assurance Qualité, tout résultat de pesée comme tout ajustage doit être consigné avec ses la date et l’heure, tout comme l’identification des balances. Cet archivage peut se faire par l’intermédiaire d’une imprimante.

 

Réétalonnage

Vérification à intervalles réguliers des équipements de mesure/de contrôle (p. ex. balances/poids de contrôle) pour en surveiller l’exactitude ▸ Surveillance des équipements de contrôle

 

Reproductibilité (= écart type)

Degré de concordance des valeurs obtenues lors de mesures répétées (ex. balance) dans des conditions identiques. Généralement 1 [d] ou moins. Critère de qualité.

 

Résolution d’une balance

La résolution en points s’obtient par la division de la portée [Max] par l’affichage [d], p. ex. [Max]420 g : [d] 0,001 g = 420.000 points. C’est un critère de qualité – le plus haut, le mieux.

 

Résolution de comptage

La résolution de comptage en points est calculée en divisant le quotient de la portée [Max] par le poids min. par pièce. Elle exprime la précision de comptage.

 

Toutes nos balances

 

Retour aux normes nationales

La preuve complète validée qu’un instrument de mesure est relié à l’étalon international ou national est obligatoire pour toute mesure parfaite. En Allemagne, les étalons obligatoi­ res légalement se trouvent au sein du PTB.

 

SC-TECH = Single-Cell-Technologie

▸ FORCE. La cellule de pesée se compose d’un seul bloc d’aluminium, ce qui donne une qualité de mesure très élevée.

 

Surveillance des instruments de contrôle dans le système QM en liaison avec les normes de qualité

Une organisation certifiée selon une norme de qualité telles que DIN EN ISO 9001 ff., p. ex. un atelier de production, est tenue de respecter des niveaux de qualité définis dans le cadre de sa gestion de qualité. Des instruments de travail travaillant exactement sont pour cela une condition obligatoire.
La norme DIN EN ISO 9001:2015­11, indique dans le chapitre 7.1.5 « Ressources pour la surveillance et la mesure » que les instruments de mesure doivent être étalonnés selon des intervalles définis et avant d’être utilisés. Les instruments de mesure et étalons de mesure nécessaires pour cela doivent :
être reliés aux étalons internationaux ou nationaux.

- Leur incertitude de mesure doit être connu

- Ils doivent être marqués d’une identification claire

- Le contrôle doit être documenté
▸ L’étalonnage DAkkS (DKD) satisfait toutes ces exigences.

 

T-FORK = Principe du diapason

Un corps de résonance (diapason = Tuning Fork)est amené à osciller en raison d’une excitation électromagnétique. La détermination de la valeur de mesure s’effectue à travers la modification de la fréquence qui correspond à la charge du poids à mesure sur le récipient de la balance.

 

Tarage automatique

▸ PRE-TARE

 

Toutes nos balances

 

Tarage soustractif

Réduit la portée d’une balance électronique de la valeur du poids de la tare. Exemple : portée de la balance Max 6000 g, tare
(= récipient de pesée) 470 g, portée encore disponible 5530 g.

 

Température ambiante tolérée

Si les balances sont utilisées hors de la plage de températures ambiantes préconisée et autorisée, des erreurs de mesure sont pos­ sibles. Pour les balances homologuées, elle est indiquée sur la plaque signalétique.

 

Tolérance en service

Tolérance admise (plus/moins) pour les appareils de mesure soumis à homologation utilisés pendant la durée de validité de leur homologation. Cette tolérance correspond au double de la tolérance d’homologation, sauf stipulation contraire de la loi sur l’homologa­ tion.

 

Totalisation

Des pesées séparées sont automatiquement additionnées, quel que soit leur nombre,
de manière à obtenir la somme totale; par exemple chacune des pesées d’une charge.

 

Tolérance d’homologation

Tolérance maximale admise (plus/moins)lors de l’homologation pour les appareils de mesure soumis à homologation.

 

Valeur de pesée conventionnelle pour des poids

Dans l’air, tout corps connaît une perte de poids relativement faible, la poussée. Celle­ci doit être prise en compte pour les pesées de précision. Afin d’exclure cette « falsification » lors de l’usage quotidien, tous les poids sont ajustés par rapport aux conditions d’unité déterminées dans la directive R111, les hypothèses suivantes sont donc acceptées : densité du matériau des poids 8000 kg/m3, densité atmosphérique 1,2 kg/m3 et température de mesure 20° C.

Brochure Calibration DAkkS Homologation Kern Toutes nos balances